TPIY : Radovan Karadzić enseigne la géographie aux témoins

| |

Alors que le procès de Radovan Karadžić reprend devant le TPIY ce mercredi 19 mai, les dernières audiences ont été consacrées à l’audition de témoins, une première depuis que le procès a débuté le 27 octobre 2009 avant d’être reporté deux fois. Cette fois c’est au tour de David John Harland, ancien fonctionnaire des Nations unies durant la guerre en Bosnie de s’exprimer. Radovan Karadžić l’a interrogé sur la géographie de la région pour arguer sa défense.

Radovan Karadžić tient à prouver que les forces des Serbes de Bosnie étaient dans une position géographique défavorable et donc dans une position « inférieure » à celle des forces bosniaques. Il n’a pas hésité à qualifier de « leçon de géographie » les questions qu’il a posées aux témoins. « Pouvez-vous être d’accord sur le fait qu’ils étaient sur les collines et nous, dans les vallées, exposés à leur tir », a demandé Karadžić au témoin David John Harland qui a répondu :« Oui, d’une certaine manière. Mais c’est une inversion de la réalité parce qu’il y avait des centaines de civils qui étaient exposés aux tirs incessants des forces des Serbes de Bosnie ». Karadžić a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous