Balkans : entre Bruxelles et Moscou, mon cœur balance

| |

Les pays de l’ancienne Yougoslavie sont-ils fatigués d’attendre l’Union européenne ? Face à des exigences difficiles à satisfaire et aux atermoiements de Bruxelles, la désillusion guette, surtout en ces temps de Brexit. Et la Russie ? Est-elle à même de proposer une alternative ? Entretien croisé.

Propos recueillis par Omer Karabeg Dejan Jović et Ivan Visković sont, respectivement, professeurs aux Facultés de sciences politiques de Zagreb et de Belgrade. Omer Karabeg (O.K.) : L’Union européenne a-t-elle encore quelque chose à offrir aux pays candidats des Balkans occidentaux ? Dejan Jović (D.J.) : Un statut de pays normaux qui, après avoir été en transition et dû satisfaire aux exigences de l’UE, ont enfin le statut d’États membres. Depuis 1991 et 1992, quand la plupart des pays des Balkans occidentaux sont devenus indépendants, on a l’impression qu’ils vivent une très longue transition, caractérisée par l’incertitude : quand et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous