Lefteast

Slovénie : percée inédite de la gauche radicale

| |

C’est une première. La Coalition de la Gauche unie a fait une percée remarquée lors des élections du 13 juillet, obtenant 6% des voix et 7 députés. Dans un lourd contexte de crise, la Slovénie a ainsi vaincu le « cercle infernal » de l’anticommunisme hérité de la désintégration de la Yougoslavie. Le commentaire à chaud de Gal Kirn, animateur de la Workers and Punks University.

Par Gal Kirn Gal Kirn est philosophe, chercheur à l’université Humboldt à Berlin, et animateur de la Delavsko-punkerska univerza (Université des Punks et des Ouvriers) de Ljubljana. Tous les commentateurs ont estimé que que le score de la Gauche unie représentait la plus grande surprise du scrutin. Mais le chemin fut difficile, car dès le début de la campagne, la Coalition de la Gauche unie avait été marginalisée. Après des années d’un approfondissement de la crise du capitalisme, des mesures d’austérité et des politiques de privatisations (ces derniers mois, des compagnies importantes et rentables, comme Helios et Mercator, ont été vendues au (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous