Serbie : Vučić passe au détecteur de mensonges pour mieux attaquer les médias

| | |

La Serbie était-elle menacée par un « coup d’Etat » ? Dimanche, le ministre de l’Intérieur a fait une conférence de presse encadré par des policiers lourdement armés, tandis que le Premier ministre se soumettait au « détecteur de mensonges »... Derrière cette mise en scène, de nouvelles attaques contre Kurir, le tabloïd populaire traditionnellement à la botte du gouvernement, désormais dans le viseur du pouvoir.

Par Philippe Bertinchamps Cet article est produit en partenariat avec l’Osservatorio Balcani e Caucaso pour le Centre européen pour la liberté de la presse et des médias (ECPMF), cofondé par la Commission européenne. Le contenu de cette publication est l’unique responsabilité du Courrier des Balkans et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant le point de vue de l’Union européenne.

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous