Serbie : qui répondra de la faillite des banques ?

| |

L’État est-il le principal responsable de la faillite des banques ? Pourquoi personne n’a-t-il été puni ? Et pourquoi les quelques personnes désignées comme responsables n’ont-elles fait l’objet que de simples détentions provisoires ?

Par Dušan Komarčević Au cours de quinze ans de transition en Serbie, huit banques ont fait faillite. Quatre banques étatiques ont été liquidées en 2001, à quoi sont venues depuis s’ajouter quatre banques d’économie mixte. La faillite au début des années 2010 d’Agrobanka, Privredna banka Beograd, Razvojna banka Vojovdine, et Univerzal banka, est due à des prêts non performants de plusieurs millions d’euros accordés à certains hommes d’affaires ayant fait jouer leurs relations politiques. En 2012, lors de la faillite d’Agrobanka, Aleksandar Vučić, alors coordinateur du gouvernement serbe pour la lutte contre la corruption, avait qualifié (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous