Sud de la Serbie : Niš, capitale de la pauvreté

| |

Ancienne ville industrielle prospère à l’époque de la Yougoslavie, Niš est aujourd’hui devenue l’une des municipalités les plus pauvres de Serbie. Face au désintérêt du gouvernement, les citoyens commencent à s’organiser pour faire pression sur les autorités.

Par Bojana Tamindžija Le bilan de la transition des pays post-yougoslaves est de plus en en plus souvent décrit, même dans les médias mainstream, à travers des statistiques décourageantes qui comparent la situation avant et après la chute du socialisme. Alors que ces gros titres prennent le plus souvent la forme de lamentations sur les privatisations ratées et les chances manquées d’une vraie transition, la machine néolibérale continue, elle, d’exploiter toutes les ressources de la région. La stratégie de l’épuisement La destruction des droits des travailleurs et de leurs acquis sociaux est manifeste dans les anciens grands centres (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous