Internet en Serbie : entre riches et pauvres, la fracture numérique se creuse

| |

65% des ménages serbes ont un ordinateur et accès à Internet. Cependant, une fracture inquiétante apparaît : si la digitalisation des couches moyennes et supérieures s’accélère, le taux d’accès à Internet des ménages les plus pauvres régresse cette année pour la première fois. Près d’un citoyen serbe sur trois n’a jamais utilisé Internet.

Par A. Milošević Les citoyens de Serbie utilisent de plus en plus Internet, les ordinateurs et les téléphones portables, ils achètent de plus en plus en ligne, ils paient leurs factures, reçoivent ou envoient de l’argent par Paypal.... Cependant, cette évolution n’est pas homogène et les couches sociales se différencient de plus en plus nettement : tandis que la société dans son ensemble se digitalise toujours plus, sa partie la plus pauvre commence, cette année et pour la première fois, à décrocher. Les résultats de l’enquête menée par l’Institut républicain des statistiques, qui viennent d’être publiés, montrent qu’en Serbie, 66 % des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous