Danas

Serbie : les monuments de la discorde

| |

À Preševo, la bataille fait rage autour du monument à la gloire de l’UÇPMB, l’ancienne guérilla albanaise du Sud de la Serbie. Dimanche dernier, la police a arrêté 14 extrémistes serbes, bien décidés à l’abattre. La veille, le Premier ministre Ivica Dačić avait enjoint les autorités locales à l’enlever, mais les partisans de l’UCPMB menacent de reprendre les armes si Belgrade touche à ce mémorial... En réalité, de Novi Pazar à Novi Sad, les monuments « controversés » fleurissent en Serbie. Passage en revue.

Par V. Ristić, S. Novosel, A. Ivanišević La Serbie ne dispose pas de données précises sur le nombre de monuments commémoratifs élevés en Voïvodine, dans le Sud du pays et le Sandjak en hommage à des personnalités historiques controversées ou des membres de formations paramilitaires. Retrouvez notre dossier : La Vallée de Preševo, toujours ballotée entre Serbie et Kosovo On en compte pourtant plusieurs dizaines, en particulier dans le sud du pays. Mais, sous prétexte de maintenir l’équilibre fragile des bonnes relations interethniques, les autorités locales ne font rien pour les enlever. Les responsables politiques albanais du Sud de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous