Serbie : « La mort à Kosovo Polje », retour aux sources d’un mythe

| |

Comment la bataille du Kosovo, en 1389, s’est-elle hissée au rang de mythe fondateur de la nation serbe et pourquoi la mémoire de cette bataille continue-t-elle, depuis le Moyen Âge en passant par le XIXe siècle, d’occuper une place de choix dans les pays des Balkans ? Entretien avec Ivan Čolović.

Propos recueillis par Ph. B. Ivan Čolović est un écrivain, traducteur, ethnologue et éditeur serbe. Il a récemment publié Smrt na Kosovu Polju (« La mort à Kosovo Polje ») à la Bibliothèque du XXe siècle qu’il dirige. Courrier des Balkans (CdB) : À quand remontent les débuts de la création littéraire du mythe du Kosovo ? Ivan Čolović (I. Č.) : La création de ce mythe est liée aux premiers poètes du mouvement illyrien, au début du XIXe siècle, qui ont eu l’idée d’unifier les Slaves du Sud. Avant, le mythe n’était pas présent en Serbie. Certaines traces remontent au XVIIIe siècle, dans les écrits d’Andrija Kačić Miošić, un poète et moine franciscain (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous