Serbie : l’Église ne veut plus de « rites sataniques » autour des cendres de Nikola Tesla

| |

La polémique dure depuis des années. Les cendres de Nikola Tesla (1856-1943) reposent depuis 1952 dans le musée de Belgrade consacrée à son œuvre, mais l’Église orthodoxe veut les transférer dans l’église Saint-Sava de Vračar. Notamment à cause de « rites sataniques »...

Par Zoran Glavonjić L’urne de Nikola Tesla, ou plutôt son emplacement, se retrouve au cœur une fois encore au cœur d’une polémique. Une habitude depuis plusieurs années. La communauté scientifique et l’Église orthodoxe, soutenue par l’État, mènent une lutte acharnée pour s’approprier les cendres de celui qui fut l’un des plus grands scientifiques au monde. De l’avis de l’Église orthodoxe, ces cendres devraient reposer dans l’Église Saint-Sava du quartier belgradois de Vračar, à côté du monument dédié à Karageorges (Đorđe Petrović, dit Karađorđe), l’homme qui mena la première insurrection serbe contre les Ottomans (1804-1813). « La lumière de tout (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous