Osservatorio Balcani e Caucaso

Serbie : avec la Chine, les bons comptes font les bons amis

| |

Il y a quelques jours, le 18ème Congrès du Parti Communiste chinois intronisait officiellement Xi Jinping à sa tête, un événement observé avec attention en Serbie. Car entre Pékin et Belgrade, c’est une longue histoire d’amour... et d’intérêts réciproques : des usines de tracteurs aux échanges culturels, des centrales électriques au « pont de l’amitié serbo-chinoise » sur les rives du Danube, les projets conjoints ne cessent de croître, plaçant la Chine au cinquième rang des partenaires commerciaux de la Serbie.

Par Luca Bettarelli Le 1er octobre 1949, la République Populaire de Chine voyait le jour. Le Maréchal Tito fut un des premiers à la reconnaître et à lui souhaiter la bienvenue dans le concert des nations. Après le démembrement de la Yougoslavie, la Serbie, tout particulièrement, poursuivit la tradition des bonnes relations avec Pékin. Retrouvez notre dossier : Économie : les Chinois à l’assaut des Balkans Vers la moitié des années 90, au comble de son isolement du reste de l’Occident, Slobodan Milošević et son épouse Mira Marković se rendirent en visite diplomatique en Chine. A l’époque, cette dernière ébaucha l’idée d’une Chinatown à Belgrade, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous