Le Courrier des Balkans

Scandale du KAP : le Monténégro joue son avenir à la roulette russe

| |

Le Combinat d’aluminium de Podgorica (KAP) va-t-il entraîner le Monténégro dans sa chute ? Le repreneur de l’entreprise, l’oligarque russe Oleg Deripaska, a volé de l’électricité durant des mois. Les citoyens monténégrin vont devoir payer les lourdes dettes accumulées auprès du Réseau européen, tandis que 1200 emplois vont être sacrifiés, la fermeture de l’entreprise semblant inéluctable.

Par Mustafa Canka. Traduit par Jasna Anđelić « Le moment est venu de prendre une décision définitive, politique et économique. Nous devons arrêter le pillage du Combinat d’aluminium de Podgorica (KAP) et faire déguerpir les investisseurs russes qui ont provoqué de si grands dommages depuis 2005 », s’exclamait Ranko Krivokapić, le président du Parlement monténégrin. C’était il y a plus d’un an, en février 2012. Depuis, rien n’a changé, malgré l’avis unanime du Parlement, enjoignant les Russes de quitter le KAP. La situation peut sembler étrange quand on sait que Ranko Krivokapić est en même temps président du Parti social-démocrate (SDP), partenaire de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous