Le Courrier de la Bosnie-Herzégovine

Sarajevo : l’oecuménisme, le dialogue inter-religieux et leurs limites

| |

Les grandes religions de Bosnie-Herzégovine veulent la paix. Or, ainsi que leurs dirigeants le répètent, aucune paix n’est possible sans la vérité et, à Sarajevo, chacun a sa conception de la vérité... Malgré le succès incontestable des « Rencontres pour la paix », organisées par la Communauté de Sant’Egidio, certaines questions se posent : des « grand messes » de ce type favorisent-elles vraiment le dialogue et la connaissance mutuelle ?

Par Rodolfo Toè L’émotion était générale, en face du Dom Armije de Sarajevo, lors de la conclusion des trois jours de « Rencontres pour la paix ». Pour la première fois dans l’histoire récente de la ville, les dirigeants des principales communautés religieuses de Bosnie-Herzégovine ont prié ensemble pour la paix, chacun selon son rite. Découvrez notre cahier : « La haine au nom de Dieu » ? Religions et nationalisme dans les Balkans Un cahier de 330 pages, 14 euros Les uns à côté des autres, après des cérémonies parallèles, le reisu-l-ulema Mustafa ef. Cerić, le patriarche de l’Église orthodoxe serbe Irinej, le cardinal Vinko Puljić et le chef (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous