H-Alter

Santé publique : la Croatie, le cheval de Troie de l’amiante au sein de l’UE

| |

Cancer du poumon, cancer de la plèvre, asbestose, cancers de l’intestin et du rein, pathologies chroniques affectant les poumons et d’autres organes… Malgré ces maladies, la Croatie continue d’importer des produits comprenant de l’amiante. Ces derniers sont pourtant interdits par la loi depuis le 1er janvier 2006, une condition nécessaire pour l’accession de Zagreb au statut de membre à part entière de l’Union européenne.

Par Tatjana Ilić D’après des documents de l’administration des douanes, certains produits contenant de l’amiante entrent sans problème sur le marché croate – ils sont même déclarés à la frontière ! Entre début 2011 et fin 2013, 5 834 tonnes de produits contenant de l’amiante seraient ainsi entrés en Croatie, dont 5 000 tonnes de plaques d’amiante pour les toitures, vraisemblablement importées d’Ukraine. Entre l’entrée de la Croatie dans l’UE (1er juillet 2013) et mars 2014, plus de 100 tonnes de produits avec de l’amiante ont passé la frontière croate, notamment des plaquettes de freins ou encore des tuyaux. Les autorités n’ont même pas jugé bon (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous