Sanctions contre la Russie : quelles conséquences pour les Balkans ?

| |

L’Union européenne a décidé d’appliquer de nouvelles sanctions à l’encontre de la Russie. Coincés dans ce jeu d’influence, comment réagissent les pays balkaniques ? Allégeances et calculs politiques, de Ljubljana à Sofia, en passant par Zagreb, Belgrade et Bucarest...

Par Matteo Tacconi À première vue, les nouvelles sanctions prévues par l’Union européenne pour faire flancher la Russie ne devraient pas toucher les économies balkaniques. En effet, deux des trois domaines concernés – les armes et les technologies civiles et militaires – ne sont pas des secteurs stratégiques des pays de la péninsule. Le troisième domaine d’action, le secteur bancaire, n’est pas totalement fermé : les sanctions, un brin plus légères, permettent toujours aux institutions russes d’avoir accès au marché européen à travers leurs filiales. Et pourtant, les capitales du Sud-Est européen expriment bien des inquiétudes. Les restrictions (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous