Adevarul

Roumanie : les promesses électorales délirantes du populiste Diaconescu

| |

Grâce à la popularité de son chef, le propriétaire de la chaîne de télé-poubelle OTV Dan Diaconescu, le Parti du Peuple deviendrait la troisième force politique du futur Parlement. Voilà ce qu’annoncent tous les sondages sur les législatives du 9 décembre. Retour sur les promesses extravagantes de cette formation populiste qui, pour plusieurs observateurs politiques, constitue une menace pour la démocratie et l’Etat de droit roumain.

Par Romulus Georgescu Dan Diaconescu, le patron d’OTV a réussi depuis 2010 à imposer en Roumanie une formation politique qui, en gravitant autour de son dirigeant charismatique, occupe désormais la place désertée par le parti d’extrême-droite Romania Mare (PRM). Aux élections municipales, 906.068 personnes, soit 9,23% des Roumains ont voté pour le le Parti du Peuple - Dan Diaconescu (PPDD). Au total, 31 maires, 134 conseillers départementaux et 3 132 conseillers municipaux font parti du PPDD. De plus, selon les sondages ce parti obtiendrait 14,9% des votes aux législatives, un mois avant le scrutin. En seulement deux ans, le PPDD a réussit à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous