Le Courrier des Balkans

Roumanie : climat social explosif contre la pire cure d’austérité de l’Union européenne

| |

Les autorités roumaines ont annoncé, début mai, le plan de rigueur le plus drastique de l’Union européenne. À compter du 1er juin, les salaires des fonctionnaires devraient baisser de 25%, les retraites et les allocations chômage de 15% et de nombreuses aides sociales seront diminuées. Ces mesures visant à réduire le déficit public, et rassurer ainsi le FMI, suscitent la colère de la population. Une manifestation d’ampleur est prévue mercredi à Bucarest.

Par Mehdi Chebana Des mamans qui crient leur indignation devant le ministère du Travail, des fonctionnaires qui multiplient les piquets de grève devant le gouvernement, des retraités qui vont jusqu’à investir le siège de la présidence... Depuis une semaine, le climat social est explosif à Bucarest. « Démission ! Démission ! », répètent à tue-tête les manifestants qui protestent contre le plan de rigueur imaginé par les autorités pour tenir sous contrôle le déficit public. Et pourtant, le gouvernement, qui cherche à obtenir une nouvelle tranche du plan global de 20 milliards d’euros consenti l’an dernier par le FMI, l’Union européenne et la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous