Réfugiés bloqués en Grèce : dans le froid et la gadoue à Idomeni

| |

Plus de 20 000 personnes sont bloquées dans le nord de la Grèce, dont plus de la moitié dans le camp d’Idomeni, à la frontière avec la Macédoine, et 2-3 000 à la station-service de Polykastro. Certains survivent dans le froid et la gadoue depuis trois semaines. Les conditions sanitaires ne cessent de se dégrader.

Par Simon Rico À Idomeni, tous bloqués sous la pluie Le nord de la Grèce vit sous la pluie depuis une semaine et à Idomeni, les champs sont détrempés. Aujourd’hui, le camp ressemble à une vaste étendue de boue, marron à perte de vue. Des bâches de plastiques ont été installées à la hâte pour tenter d’améliorer l’étanchéité des modestes tentes de camping où s’entassent plus de 10 500 personnes selon la police, mais l’eau pénètre quand même. Le long de la route qui mène à l’entrée du camp, c’est un balai incessant de sirènes de police et d’ambulances, de marchands hélant le chaland, de volontaires proposant qui de la nourriture qui des vêtements chauds, de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous