Oslobođenje

Recep Tayyip Erdoğan en Bosnie : « pour moi, Sarajevo compte autant que Trabzon et Diyarbakir »

| |

Pour le Premier ministre turc, « la Bosnie-Herzégovine est le coeur des Balkans », et les Bosniaques sont « un peuple frère ». Recep Tayyip Erdoğan plaide pour un accroissement des relations économiques et revendique l’importance nouvelle accordée par la Turquie aux Balkans, tout en récusant les accusations de « néo-ottomanisme ». Interview.

Propos recueillis par Amina Šećerović Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdoğan a reçu le prix Isa-beg Ishaković, à l’occasion des cérémonies marquant le 550e anniversaire de la ville de Sarajevo. L’occasion de rappeler le soutien et l’engagement de la Turquie en Bosnie-Herzégovine. Une visite simplement troublé par quelques manifestants qui ont brandi des pancartes rappelant que la ville de Vrh Bosna « existait déjà avant que les Ottomans ne créent Sarajevo »... Oslobođenje (O.) : Vous êtes à Sarajevo afin de recevoir le prix « Isa-beg Ishaković ». Quel est le programme de votre visite ? Recep Tayyip Erdoğan (R.T.E.) : Tout d’abord, je dois (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous