Vijesti

Recensement : les Monténégrins minoritaires dans leur pays ?

| |

Selon les premiers résultats officieux du recensement, 30% des habitants se sont déclarés de nationalité serbe. Les Monténégrins représenteraient moins de 50% de la population totale. Cette révolution dans la composition nationale de la République remet-elle en cause le projet d’indépendance ? Les partis unionistes triomphent, les indépendantistes rappellent que le Monténégro veut être un État citoyen.

Par Nedeljko Rudovic Si le Monténégro et la Serbie se séparaient à l’amiable, selon le modèle de la Tchéquie et de la Slovaquie, il faut s’attendre à une reprise des tensions au Monténégro, qui avaient été provisoirement apaisées par l’Accord de Belgrade. Les premiers résultats officieux du recensement de la population montrent un important changement sur la carte nationale du Monténégro par rapport à l’année 1991. Le nombre de citoyens qui se sont enregistrés comme Serbes est beaucoup plus élevé et, selon les premières estimations, il serait d’environ 30%, au lieu de 9,5% en 1991. Au contraire, le pourcentage des Monténégrins, qui était de 62% en 1991, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous