Recensement en Bosnie-Herzégovine : l’après-guerre a parachevé les divisions

| |

Un pays vieillissant qui se vide de sa jeunesse, des villes et des régions ethniquement homogènes, des communautés nationales de plus en plus fermées sur elles-mêmes. Tel est le visage de la Bosnie-Herzégovine aujourd’hui, après les résultats du recensement de 2013, enfin publiés la semaine dernière.

Par Rodolfo Toè On attendait ces résultats depuis 1991, la dernière fois qu’un recensement a été mené, quand la Bosnie-Herzégovine était encore une république socialiste yougoslave, avant la guerre : la semaine dernière, les autorités ont enfin publié la première partie des résultats du recensement d’octobre 2013, relatifs à la démographie, l’éducation, au logement et à l’agriculture. La décision de publier ces résultats a été annoncée à la mi-mai par le directeur de l’institut statistique, Velimir Jukić, afin de respecter la date limite imposée par la loi, fin juin 2016. Mais pour connaitre d’autres données essentielles, sur le travail et les sources (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous