Le Courrier du Kosovo

Pro memoria : Ali Podrimja, le poète de « Lum Lumi » n’est plus

| |

Ali Podrimja, considéré comme le plus grand poète contemporain du Kosovo, a disparu le 17 juillet dernier, alors qu’il était invité à un festival organisé à Lodève (Hérault). Son corps a été retrouvé quelques jours plus tard, à côté d’un petit ruisseau. Notre correspondante à Prishtina lui rend hommage.

Par Nerimane Kamberi Il était toujours très entouré par sa famille et ses amis. Ses nombreux lecteurs l’arrêtaient dans la rue pour le saluer ou pour bavarder. Mais c’est seul qu’il est mort, « allongé près d’un ruisseau », dans la petite ville de Lodève, dans le sud de la France, loin de la terre qu’il a tant chantée dans ses poèmes. On avait invité Ali Podrimja pour écouter « cette grande voix de la culture poétique européenne et universelle ». Ali Podrimja, le plus grand poète contemporain du Kosovo, est né en 1942 à Gjakova, aux confins du Kosovo et de l’Albanie. Orphelin, la vie ne le gâtera pas. Ses vers reflètent ses peines et ses amours, celui (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous