Utrinski Vesnik

Pollution en Macédoine : l’industrie lourde se croit-elle tout permis ?

| |

Avec l’automne et les premiers smogs, la question de la pollution atmosphérique en Macédoine revient à la une de l’actualité. Malgré les promesses des industries lourdes, la situation ne s’est pas améliorée. Cette fois, le ministère de l’Environnement hausse le ton.

Par Bojan Šaševski Le ministère de l’Environnement réclame que la métallurgie Makstil à Skopje et l’usine de ferro-alliages Jugohrom à Tetovo, toutes deux gros pollueurs, ferment le 31 octobre prochain si, passé ce délai, elles n’ont pas installé un système de filtration des poussières. Makstil a récemment souscrit un prêt de 24,5 millions d’euros, dont 8 millions seront destinés à l’investissement dans la protection de l’environnement. Jugohrom n’a, pour sa part, pas encore fait le moindre investissement en ce sens. Le ministre Nurhat Izairi a déclaré que toutes les usines n’ayant pas d’autorisation de niveau A fermeraient tant que leurs (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous