Utrinski Vesnik

Pollution de l’air en Macédoine : l’appel au secours de Bitola

| |

Les statistiques sont effrayantes : à Bitola, deux cas de cancer du poumon sont détectés chaque semaine. En cause, la pollution atmosphérique due aux particules fines émises par le chauffage au bois et par les véhicules hors d’âge, mais aussi par la centrale thermique voisine, REK Bitola. Les autorités, pour leur part, se contentent d’évoquer les « forces divines »...

Par Aneta Blaževska Les habitants de Bitola qui ont eu l’occasion de se rendre à Pelister [1] affirment qu’il est impossible de voir la ville, enveloppée dans un nuage de pollution alors même que la montagne Baba est baignée de soleil. Retrouvez notre dossier :L’environnement dans les Balkans, un problème oublié Selon les mesures effectuées par le ministère de l’Environnement le jour de Noël, l’atmosphère avait une concentration de particules toxiques de 10 à 400 mg par mètre cube d’air, soit un taux huit fois supérieur au seuil autorisé (50mg/m3). C’est à peine si, ces derniers jours, le vent et une légère pluie sont parvenus à éclaircir (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous