Disparus des guerres yougoslaves : une quête sans fin

| |

La Commission internationale des personnes disparues et le Fond du droit humanitaire dévoilent que 40 000 personnes ont été portées disparues lors des guerres d’ex-Yougoslavie et que 11 700 d’entre elles sont toujours recherchées. Le processus d’identification des corps est de plus en plus lent, pour cause, le manque de communication entre les pays de la région.

Par Aida Đugum Des nouvelles méthodes d’investigation Les enregistrements faits par des satellites durant des années de guerre pourraient contribuer à la recherche des disparus et de leurs tombes. Les archives du TPIY contiennent des témoignages et d’autres documents qui permettraient de localiser les charniers. Ces méthodes sont utilisées par la Commission des personnes disparues du Kosovo. Son président, Prenk Gjetaj, invite les autorités à mettre en place d’autres méthodes qui accéléreraient le processus de recherche. « Nous sommes en train de travailler sur les cas les plus difficiles. Je pense malgré tout, que nous avons fait beaucoup (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous