Le Courrier de la Serbie

Patrimoine ottoman en Serbie : Vranje, carrefour des Balkans

| |

La ville de Vranje, ancienne bourgade turque dans le sud-est de la Serbie, est longtemps restée aux portes de l’Orient. Ce relais des caravanes, à la périphérie de l’Empire ottoman, a vu deux civilisations se rencontrer, se mêler et s’affronter. Portrait d’une ville à la croisée des routes, dont l’architecture et les mentalités se sont transformées au fil des guerres et des migrations.

Texte : Philippe Bertinchamps. Photos : Marija Janković. « Les hautes bâtisses neuves, dures, construites sur plan et anguleuses, blessent les yeux. Et les vieilles maisons basses, au ras du sol, chaleureuses, s’enfoncent et se perdent dans la neige. Je me hâte de déposer mon bagage devant l’auberge, et dans cette nuit, seul, transi de froid, je cours vers mon quartier. Je le traverse de long en large, jette un œil dans les cours familières, pousse le vieux portail, écoute les conversations dans les foyers, mais je m’effraie à la vue de ces nouvelles maisons, des jardins sans feuillage, des murs écroulés, des puits comblés, et je dois (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous