Culture : littératures en voyage au Salon du livre des Balkans de Paris

| |

La sixième édition du Salon du livre des Balkans se tient les 27 et 28 mai prochains, à Paris. L’occasion de revenir sur cet événement devenu, au fil des années, un rendez-vous incontournable pour ceux qui aiment ou veulent découvrir la littérature balkanique. Retour sur la genèse du projet avec l’un de ses fondateurs, Pascal Hamon.

Propos recueillis par Yves Rousselet Le Courrier des Balkans (C.d.B) : Comment est née l’idée du Salon ? Pascal Hamon (P.H.) : Très simplement et à partir notamment de deux constats. Primo, « l’idée balkanique » retrouve une certaine actualité après les bouleversements et les déchirements des années 1990. Elle peut d’ailleurs être perçue sous un angle très positif car on observe une réelle volonté des différents pays de cette région de coopérer de nouveaux avec leurs voisins, qu’ils soient issus de l’ancienne Yougoslavie ou de l’ancien bloc de l’Est, qu’ils soient des pays membres de l’UE ou des candidats à l’intégration. Secundo, en France il existe (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous