Grèce : un département d’études islamiques à la fac de Thessalonique

| |

Il aura fallu cinq ans de bataille acharnée pour qu’ouvre enfin un département d’études islamiques à l’université Aristote de Thessalonique. Malgré les menaces « d’islamisation » agitées par l’Église orthodoxe et les partis conservateurs, 2 700 étudiants, majoritairement chrétiens, se sont portés candidats, pour 30 places. Reportage.

Par Nikos Fotopoulos Pour l’année universitaire 2016-2017, la faculté de Théologie de Thessalonique a ouvert une nouvelle filière en études islamiques. Elle accueille 30 premiers étudiants, dont 28 filles et une seule musulmane de Thrace. Le professeur Chrysostomos Stamoulis, ancien président de la faculté de Théologie et l’un des universitaires à l’origine de ce projet, se réjouit de cette ouverture, qui s’est faite contre vents et marées. Cinq longues années de polémiques et de combat En effet, l’initiative lancée par Chrysostomos Stamoulis a fait la une des journaux et suscité une vive polémique dans toute la Grèce. La puissante Église (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous