Nouveau gouvernement en Croatie : Most, la croix et la bannière

| |

Lors des législatives du 8 novembre, la petite liste indépendante jusque là inconnue a raflé 19 sièges au Parlement, et se retrouve en position de faiseur de roi pour la formation du nouveau gouvernement croate. Most serait dirigé en sous-main par une association cléricale et conservatrice... Mais qui donc se cache derrière ce parti qui se présente comme hors des luttes partisanes qui gangrènent le HDZ et le SDP ?

Par Enis Zebić Drago Prgomet, ancien vice-président de l’Alliance démocratique croate (HDZ) et, jusqu’il y a peu, l’un des dirigeants les plus éminents de la liste indépendante Most, a lancé une mise en garde : Most est dirigé non pas par des représentants élus, mais par un « conseil national », dont la plupart des membres ont été des fondateurs de l’association cléricale et conservatrice Hrast & Grozd (« le chêne et le raisin »). Des aspects que les analystes n’ont pas toujours su mettre en évidence. Après son succès électoral aux législatives du 8 novembre, Most, avec ses 19 députés, est devenu crucial pour la formation du nouveau (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous