Mouvements sociaux : Balkanisons l’Europe !

| |

Les révoltes sociales qui bousculent les Balkans ces dernières années ont réussi à dépasser les clivages ethniques. Pourtant, les médias internationaux s’évertuent à n’expliquer les dynamiques locales qu’à travers ce prisme-là. Au contraire, les Balkans pourraient servir d’exemple aux pays de l’Union européenne qui font tous face à une montée des formations nationalistes et populistes.

Par Artan Sadiku, philosophe et activiste macédonien Ces dernières années, les pays des Balkans sont témoins d’une vague de mobilisations sociales qui remet ouvertement en question les conséquences de la transition démocratique. La promesse déçue d’un paradis européen, censée venir remplacer le système communiste démoli, a été remplacée par une « seconde transition », censée elle, transformer des démocraties faibles régulées par le clientélisme, en pays stables membres de l’Union européenne – en d’autres termes, une autre version, « améliorée » du paradis. Les politiques en vigueur n’ont cessé d’éluder leur responsabilités dans la mise en œuvre de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous