Moldavie : rituels d’exorcisme au monastère de Saharna

| |

Même si les autorités ecclésiastiques moldaves ne voient pas d’un bon œil ces rituels, les séances collectives d’exorcisme se pratiquent toujours au monastère de Saharna, attirant des dizaines de pèlerins. Reportage.

Par Francesco Brusa En vingt ans, le pèlerinage est devenu un phénomène touristique : chaque jeudi, au coucher du soleil, plusieurs marchroutka, des taxis collectifs, quittent le centre de Chişinău, la capitale moldave, en direction du monastère de Saharna, situé à une centaine de kilomètres au Nord-Est, pour assister à une séance d’exorcisme collectif. À première vue, les lieux ressemblent à une grande foire religieuse : les fidèles vont de chapelles en cryptes, en quête du service qui leur sied. Ici et là, des bougies entretiennent la mémoire des trépassés, une queue se forme pour embrasser des reliques, certains s’immergent dans un bassin (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous