Minorités et emploi en Bosnie : « 99% des Rroms sont au chômage »

| |

Comment permettre aux Rroms de trouver leur place dans la société bosnienne ? Par l’éducation et l’emploi, répondent en cœur Sanela Bešić et Ramiz Sejdić, deux responsables d’ONG rroms de Sarajevo. Or, selon les statistiques officielles, 99% des Rroms de Bosnie-Herzégovine sont au chômage depuis la fin de la guerre et la transition libérale. Et au regard de la situation économique et de l’incompétence de leurs représentants politiques, les Rroms risquent de subir un temps encore les discriminations et l’exclusion.

Depuis quelques mois, on peut lire sur des affiches qui couvrent les rues de Sarajevo « Nous aussi, nous voulons une vie digne d’un être humain » [1]. Cette campagne de sensibilisation, initiée par le Centre d’information rrom (RIC) de Sarajevo, soutenue par l’organisation humanitaire World Vision et la Commission européenne, s’inscrit dans le cadre de la promotion du Plan d’action pour les Rroms dans les secteurs de l’emploi, du logement et de la santé (publié en janvier 2009). L’adoption de ce dernier par le Conseil des ministres le 3 juillet 2008 a permis à la Bosnie-Herzégovine de devenir le 11e membre de la Décennie pour l’intégration des Rroms (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous