Bosnie-Herzégovine : Milorad Dodik ressort la manip’ du référendum

| |

Les électeurs de la Republika Srpska sont appelés le 25 septembre à se prononcer par référendum sur le maintien de la « fête nationale » de l’entité serbe, jugée contraire à la Constitution du pays. Une manœuvre qui exaspère Sarajevo et les internationaux, mais qui pourrait bien profiter au Président Dodik, une semaine avant les élections locales du 2 octobre.

Par Rodolfo Toè Milorad Dodik, le Président de la Republika Srpska (RS), l’entité à majorité serbe de Bosnie-Herzégovine, aura enfin son référendum « contre Sarajevo ». L’Assemblée nationale de la RS a approuvé à l’unanimité, la semaine dernière, une motion permettant d’organiser un référendum contre la décision de la Cour constitutionnelle bosnienne qui, en novembre 2015, avait établi que la « fête nationale » de la RS du 9 janvier était discriminatoire à l’encontre des citoyens non-serbes de l’entité, et donc contraire à la Constitution. La question est simple : « Voulez-vous que la Journée de la Republika Srpska soit maintenue et célébrée le 9 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous