Macédoine : un service public pléthorique, inefficace et à la botte du pouvoir

| |

Depuis l’arrivée au pouvoir du VMRO-DPMNE en 2006, le nombre d’employés de l’administration publique macédonienne a doublé, selon les chiffres officiels. Un sureffectif qui plombe les finances de l’État et qui sert surtout de réserve de voix en vue des échéances électorales. Plongée dans les méandres d’un système populiste.

Par Tatjana Popovska La Macédoine compte environ 180 000 fonctionnaires. L’annonce de ce chiffre a provoqué des remous dans l’opinion publique qui se demande comment le nombre d’employés du service public a pu être multiplié par trois depuis 2006. Cela fait des années que le gouvernement évite de divulguer le nombre exact de fonctionnaires de l’administration et des employés des entreprises publiques. Or, mi-septembre, le chiffre de 128 000 fonctionnaires a été lâché lors d’une réunion sur le processus – bloqué - d’adhésion à l’UE conduit par le commissaire à l’Élargissement, Johannes Hahn. Sachant que cela ne comprend ni les employés des entreprises (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous