Macédoine : le VMRO-DPMNE de Nikola Gruevski en pleine tempête

| |

Si l’omnipotent Premier ministre a encore montré le 15 mars qu’il tenait fermement les rênes de son parti, de nombreuses voix commencent à s’élever au sein du VMRO-DPMNE pour dénoncer sa dérive autoritaire. Le scandale des écoutes téléphoniques révélé par l’opposition va-t-il faire tomber le système Gruevski, en place depuis bientôt dix ans ?

Par Katerina Blaževska Pris dans la tourmente du scandale des écoutes téléphoniques révélées par l’opposition, le Premier ministre Nikola Gruevski tente d’afficher en public l’unité de son parti. Pourtant, au sein du VMRO-DPMNE, de nombreuses voix dénoncent les divisions sur le terrain. Des militants font état d’une montée progressive de la désillusion et de la colère suscitées par les basses œuvres des proches du Premier ministre, qui ont accaparé les ressources de l’État pour s’enrichir sur le dos du contribuable. Une situation que confirment d’anciens du VMRO-DPMNE qui viennent de former le Forum des patriotes libres penseurs (FPL), une « réponse (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous