Utrinski Vesnik

Macédoine : grand remue-ménage dans les médias

| |

Rien ne va plus pour le groupe médiatique de Velija Ramkovski. La quasi-totalité des journalistes du quotidien Vreme ont claqué la porte : trop de salaires impayés. Une partie d’entre eux devrait participer à la refondation du quotidien Nova Makedonija. En attendant, Velija Ramkovski pousse la rédaction de sa chaîne de télévision à remplir les colonnes de ses journaux...

Par Verče Georgievska Le quotidien macédonien Vreme, propriété de l’homme d’affaires et politicien Velija Ramkovski [1], a cessé de paraître le 19 janvier, faute de journalistes. La quasi-totalité de la rédaction de Vreme a claqué la porte, laissant derrière elle l’équipe de gestion et l’équipe de marketing [Vreme est réapparu en kiosque le 28 janvier]. La situation de Vreme est devenue critique le 18 janvier, lorsque la quasi-totalité de la rédaction (journalistes, graphistes et photographes) a refusé de signer une convention les engageant à rester à leur poste bien qu’ils n’aient pas reçu leurs deux derniers salaires et que leur employeur n’ait payé (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous