Législatives en Macédoine : la diaspora à la rescousse de Nikola Gruevski

| |

À Paris, certains fonctionnaires de l’ambassade servent la soupe du VMRO-DPMNE à la sortie de l’église macédonienne pour « empêcher l’entrée des Albanais au Parlement ». Le syndicat de la diplomatie proteste contre les manœuvres du parti au pouvoir pour s’assurer les voix de la diaspora aux législatives du 11 décembre. Nouveau scandale ? Explications.

Par Jane B. Depuis plusieurs années, le syndicat des diplomates dénonce l’intrusion à outrance du VMRO-DPMNE au sein du ministère des Affaires étrangères, qui a conduit la diplomatie macédonienne « à un niveau d’incompétence jamais atteint depuis l’indépendance ». Les diplomates de carrière sont marginalisés, voire mis au placard, tandis que les nouveaux « cadres dynamiques » et bons petits soldats des partis de la coalition au pouvoir sont, eux, promus à des postes dans les ambassades, parfois même avec quelques mois d’expérience, souvent sans connaitre la langue du pays d’affectation, un critère pourtant exigé pour certains pays comme la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous