Amour, tradition, résistance : l’histoire secrète du mariage homosexuel en Serbie

| |

La Serbie a la réputation d’être l’un des États les plus homophobes d’Europe. Pourtant, jusqu’au début du XXe, c’était l’une des terres les plus homophiles du continent, allant jusqu’à tolérer les unions homosexuelles. Retour sur une histoire méconnue et bien cachée par l’Église orthodoxe.

Par Nik Jovčić-Sas, théologien serbo-britannique et militant pour les droits LGBTQ+ C’est après la première gay pride, en mars 2001, que la Serbie a gagné sa réputation d’être l’un des pays les plus homophobes d’Europe. La manifestation avait été un désastre absolu : peu après son départ, elle avait été attaquée par des milliers d’ultranationalistes qui ont transformé une marche pacifique en une émeute qui a envoyé de nombreux activistes LGBTQ+ à l’hôpital. Quinze ans ont passé et même s’il y a eu bien des tentatives pour montrer une Serbie plus ouverte aux « minorités sexuelles », la vie des queers et des trans y est toujours un cauchemar. L’Église (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous