Le Courrier de la Bosnie-Herzégovine

Littérature en Bosnie : Nihad Hasanović, et ce que la guerre peut faire à un être humain

| |

Le premier roman de Nihad Hasanović, À propos de barbecue et divers troubles (ou comment la guerre n’oublie pas ses élèves), vient de paraître à Sarajevo aux éditions Algoritam. Ancien combattant de la guerre de Bosnie, l’écrivain évoque la guerre et sa mémoire, la tentation de l’oubli et les manipulations politiques, sans jamais se départir de l’arme souveraine de l’humour. Nihad Hasanović est aussi un collaborateur du Courrier de la Bosnie-Herzégovine. Entretien.

Traduit par Eléonore Loué-Feichter et Nihad Hasanović Dani : Qu’il soit le fruit de votre expérience personnelle, d’expériences rapportées ou de pure fiction, dans quelle mesure le roman A propos de barbecue et divers troubles parle-t-il de la guerre ? Nihad Hasanović : Mon goût pour la littérature est d’abord lié à la lecture d’écrivains d’oeuvres fantastiques : Márquez, Buzzati, Cortázar, les réalistes « magiques » d’Amérique du Sud et les Russes tels que Zamjatin et Harms. J’ai alors réfléchi à la puissance émotionnelle d’un livre. Il pourrait être comparé à la musique des Pixies : un mélange de rage, de jeux, et de chaleur. La guerre est une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous