Les « partizanke », ces femmes qui ont combattu le fascisme et le patriarcat

| |

Pendant la Seconde Guerre mondiale, plus de 100 000 femmes rejoignirent les rangs des partisans de Tito pour combattre les occupants nazis et fascistes. Après la libération, elles furent d’ardentes militantes du socialisme yougoslave et de l’égalité des sexes. 70 ans plus tard, une nouvelle génération de militantes reprend leur héritage à son compte pour s’opposer au retour des valeurs nationalistes et conservatrices.

Par Chiara Bonfiglioli Cet article a d’abord paru sur le site Dangerous Women.

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous