Radio Free Europe

Les mercenaires : premier produit d’exportation des Balkans

| |

Ils viennent de Bosnie-Herzégovine, du Kosovo ou de Serbie. On les retrouve en Irak, en Syrie ou en Ukraine. Les mercenaires des Balkans s’exportent de plus en plus dans les zones de conflit. Déçus par les années de « transition », ces jeunes hommes adhèrent au radicalisme et à l’extrémisme, au risque de représenter une menace dans leur propre pays à leur retour.

Par Dzenana Halimoci et Miloš Teodorović Pendant la Guerre froide, la Yougoslavie envoyaient des milliers de médecins, d’enseignants, d’ingénieurs et autre personnel qualifié pour travailler dans le monde entier. Retrouvez nos dossiers : • Ukraine : le spectre de la guerre inquiète les Balkans • Les Balkans et les guerres de Syrie et d’Irak Aujourd’hui, certains pays issus de l’éclatement de l’ancienne Yougoslavie ont acquis une notoriété pour l’exportation d’un personnel d’un tout autre genre : les jihadistes et les mercenaires. Leur nombre semble grandir chaque jour en dépit des mesures prises par la Bosnie-Herzégovine, le Kosovo et la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous