Le Courrier des Balkans

Les Balkans et la « contagion indépendantiste » : après le Kosovo, l’Écosse ?

| |

Les Écossais ont finalement dit non à l’indépendance. Comme à chaque fois qu’il est question de changer les frontières en Europe, le spectre de la « balkanisation » a fait son retour... Mais y a-t-il des points de comparaison possibles entre le Kosovo, la Crimée et la Catalogne ? L’Écosse pourra-t-elle être évoquée comme « précédent » par la Republika Srpska de Bosnie-Herzégovine ?

Par Rodolfo Toè Les Écossais, les Catalans, demain peut-être les Corses, les Sardes ou les Bretons. Chaque fois que l’on tente changer les frontières européennes, en en créant de nouvelles, les Balkans reviennent au centre de l’attention. C’était le cas pour la Crimée, au printemps, c’est de nouveau le cas pour l’Ecosse, qui se prononce le 18 septembre pour ou contre son indépendance vis-à-vis de Londres. Comme toujours, la question est de savoir si la modification des frontières dans le Vieux continent ne risque pas de rouvrir la boîte de Pandore des tensions autonomistes toujours existant dans l’espace yougoslave. Du coup, les ambassades (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous