Le Courrier de la Serbie

Les Albanais du sud de la Serbie privés de diplômes universitaires

| |

Les Albanais du sud de la Serbie sont en colère. Le gouvernement serbe vient en effet d’annoncer qu’il ne reconnaîtrait plus les diplômes délivrés par l’université de Priština, où la majorité des jeunes de la Vallée de Preševo ont fait leurs études. Une décision qui accentue la marginalisation de cette minorité en Serbie et qui pourrait, selon Riza Halimi, le seul député albanais au Parlement serbe, provoquer une nouvelle déstabilisation de la région.

Par Belgzim Kamberi Supposée être résolue en 2001, la question des diplômes universitaires délivrés à Priština a resurgi dans les communes albanaises du sud de la Serbie. Alors que l’attention générale était tournée vers le futur plan du nouveau gouvernement pour le développement de la région, Belgrade a créé la surprise en revenant sur la question de la reconnaissance des diplômes délivrés par Priština. En visite à Vranje, le ministre serbe de l’Education, Žarko Obradović (SPS), a confirmé que le gouvernement a approuvé la décision de ne reconnaître aucun diplôme certifié par la Mission Intérimaire des Nations Unis au Kosovo (MINUK). « C’est une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous