Législatives au Monténégro : la « manip’ » de trop pour Milo Đukanović ?

| |

Dimanche, le DPS de l’indéboulonnable Milo Đukanović a remporté un succès étriqué lors des législatives, nouvelle preuve de son essouflement après un quart de siècle de pouvoir ininterrompu. L’opposition dénonce de nombreuses irrégularités et une obscure « tentative de coup d’État » serbe orchestrée par le pouvoir pour mieux remobiliser ses troupes. Si le gospodar reste encore maître de la situation, le Monténégro est-il à la veille d’un chamboulement politique ?

Par Andreas Ernst (Cet article a initialement paru dans la Neue Zurcher Zeitung) - Milo Đukanović tient les rênes du pouvoir depuis 27 ans dans la petite république du Monténégro. Ses secrets : les alliances flexibles et le mélange lucratif des affaires étatiques et des affaires familiales. Une victoire grâce à un « coup d’État » déjoué Dans la nuit de samedi à dimanche, à la veille des législatives du 16 octobre, vingt Serbes armés de fusils automatiques se seraient infiltrés au Monténégro avec à leur tête un ancien général de gendarmerie. Ce groupe aurait eu pour objectif de s’attaquer aux institutions et d’enlever Milo Đukanović. Tout aurait (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous