Le Courrier des Balkans

Législatives en Moldavie : le changement par les urnes ?

| |

Quatre mois après un premier scrutin vivement contesté, qui a débouché sur des émeutes et une dissolution du Parlement, plus de 2,5 millions de Moldaves retournent aux urnes, mercredi 29 juillet, dans le cadre de législatives anticipées. Si une répétition des violences semble peu probable, le risque d’une poursuite du blocage est bien réel dans cette ancienne république soviétique à majorité roumanophone.

Par Mehdi Chebana « Suppôts de Staline » contre « fascistes pro-roumains »… Telle a été la tête d’affiche d’une campagne électorale faite de dénonciations et de coups bas. Très partisane, la presse locale a souvent réduit les débats à un affrontement idéologique entre roumanophones et russophones. « Cette polarisation est complètement exagérée », analyse Florent Parmentier. « Il y a des russophones au sein de l’opposition libérale et des roumanophones chez les communistes. On est loin d’une guerre civile entre les deux minorités ! » Si toutes les formations politiques se disent favorables à l’intégration européenne, les divergences se cristallisent (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous