Le tour du monde en quatre-vingts ans : interview de Patrick Deville

| |

Venu à Sarajevo pour les 8e Rencontres Européennes du Livre, Patrick Deville raconte ses voyages d’écrivain et son travail de directeur d’une maison réunissant à Saint-Nazaire la littérature du monde entier.

C’est ce vide immense qui nous pousse au jeu, à la guerre, au voyage, à des actions quelconques mais fortement vécues, et dont l’attrait premier est l’agitation nécessaire à leur accomplissement. (Lord Byron) Propos recueillis par Corinne Martin Sur la terrasse en face de la cathédrale de Sarajevo, Patrick Deville alterne gorgées d’expresso et de limonade. Il raconte son travail d’écrivain et de directeur d’une maison réunissant à Saint-Nazaire la littérature du monde entier. À la manière d’un chercheur d’or noir, il fore, non pas la terre mais le passé, et en extrait des récits dans les différentes couches de la mémoire de l’humanité. Dans ses deux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous