« Le peuple ne les oubliera jamais » : l’histoire des Juifs du Kosovo

| |

Accueillis par l’Empire ottoman, les premiers juifs du Kosovo sont arrivés d’Espagne après 1492. Cette petite minorité a toujours cohabité sans heurts avec ses voisins catholiques, musulmans et orthodoxes. Si aujourd’hui, ils ne sont plus qu’une soixantaine à Prizren, cela n’est pas dû à l’Holocauste. Au contraire. Retour sur une page méconnue de l’histoire des Balkans.

Par Amra Zejneli Les premiers Juifs à s’installer dans les villes du Kosovo furent des séfarades qui trouvèrent refuge dans l’Empire ottoman après leur expulsion d’Espagne en 1492. Les villes de Vučitrn, Prizren, Pristina, entre autres, devinrent le foyer de centaines de Juifs venus s’installer dans le pays. Durant la Seconde Guerre mondiale, le Kosovo a réussi à sauver presque toute sa population juive, et même à offrir un refuge à des milliers d’autres qui fuyaient vers l’Albanie. Cependant, à la fin de la guerre, des dizaines de Juifs ont été capturés et envoyés dans des camps de concentration en Allemagne et en Europe de l’Est et n’en sont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous