Koha Ditore

Le dinar serbe défie toujours la souveraineté monétaire et fiscale du Kosovo

| |

Dans le nord du Kosovo et toutes les enclaves serbes, le dinar est toujours l’unité monétaire de référence. La Constitution du Kosovo prévoit pourtant l’usage exclusif d’une seule monnaie, en l’occurrence l’euro. L’enjeu est symbolique - la monnaie est symbole de la souveraineté serbe - mais aussi économique et fiscal. Les transactions effectuées en dinars échappent à tout contrôle de la Banque centrale du Kosovo et ne sont pas comptabilisées dans le PNB du pays.

Par Valon Maloku Miftar Ferati se trouve devant un dilemme à chaque fois qu’il veut acheter quelque chose à l’épicerie. Il doit faire des calculs qui pourraient sembler assez bizarres dans tout autre pays. « Avec quelle monnaie dois-je payer, en euros ou en dinars ? Combien vais-je perdre, combien vais-je gagner si j’achète en euros ? Et si j’achète en dinars ? » Ce jeune homme de 28 ans, qui habite le nord de Mitrovica, se pose souvent cette question. Là-bas, comme dans de nombreuses enclaves à majorité serbe du Kosovo, le dinar serbe continue à circuler, malgré les dispositions de la Constitution du Kosovo qui stipule, à son article 11, que « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous