Le Courrier du Kosovo

Le dilemme des Serbes du Kosovo : voter ou ne pas voter

| |

Alors que Belgrade appelle à boycotter les élections locales de dimanche au Kosovo, une campagne assez vive se déroule dans plusieurs municipalités, notamment à Novo Brdo, Štrpce et Gracanica, une nouvelle commune prévue par le plan de décentralisation, où une participation significative pourrait être atteinte. Le boycott sera par contre massif dans le Nord de Mitrovica, mais aussi, probablement, dans les enclaves de l’Est du Kosovo.

Par Jean-Arnault Dérens Le plan de décentralisation prévoit la création de nouvelles communes dès que celles-ci peuvent réunir 5.000 habitants. Les enclaves isolées de Metohija/Dukagjin (Orahovac, Velika Hoča, Goraždevac) sont donc exclues du processus. Les villages contigus de Prilužje et Plemetina, entre Obilic et Vučitrn/Vushtrri, n’ont pas non plus réussi à se constituer en commune, même si leur population flirte avec la barre des 5.000 habitants. De nouvelles communes sont par contre prévues dans l’Est du Kosovo, dans la région du Pomoravlje/Anamorava. Pourtant, les élections suscitent très peu d’enthousiasme chez les Serbes de Ranikug et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous