Albanie : la nouvelle vie des moudjahidines du peuple iranien

| |

Des centaines de membres de l’Organisation des moudjahidines du peuple iranien (OMPI), un mouvement qui combat depuis des décennies la République islamique d’Iran, ont obtenu l’asile en Albanie, après des années dans des camps de réfugiés d’Irak. Aujourd’hui, ils commencent une nouvelle vie en Albanie.

Ali Zangeobadi ne connaissait pas l’Albanie, mais il s’est senti « libéré » en débarquant à Tirana en janvier 2014, avec une centaine d’autres dissidents iraniens à qui le gouvernement albanais a offert l’asile politique. Ali Zangeobadi est membre des Moudjahidines e-Khalq, l’Organisation des moudjahidines du peuple iranien (OMPI), un groupe controversé d’opposition au régime iranien. Il a passé sept ans de prison en Iran, et treize dans le camp de réfugiés d’Achraf, en Irak. A 45 ans, cet ingénieur de profession aurait préféré s’installer dans un endroit plus prospère, mais il n’a pas eu le choix, il devait partir. « Pour le gouvernement iranien, je suis un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous